Livraison gratuite dès 70 CHF d'achats
Sous-total : CHF
Livraison :

Total : CHF

Clean Beauty

Pourquoi arrêter d’utiliser des shampoings conventionnels ?

Depuis des années, nous faisons confiance aux gros industriels et à leurs publicités alléchantes pour prendre soin de nous. Cosmétiques, mais aussi shampoings nous sont proposés aussi bien en grandes surfaces et magasins dédiés à la beauté qu'en pharmacie. On nous promet monts et merveilles et nous y croyons, en ayant tendance à oublier que souvent, seul le profit compte dans l’équation.

Prenez du recul avec la séduction du marketing

En effet, lorsque vous achetez un shampoing (même bas de gamme), vous payez pour le contenu, mais aussi le contenant. Emballage en plastique et sur-emballage carton et eau, conservateurs, produits nocifs pour votre santé… Lisez-vous les étiquettes ? Un shampoing conventionnel qui a du succès, c’est avant tout une belle étiquette, des mots charmeurs, des promesses fantastiques. C'est aussi un parfum très marqué (une des premières choses que l’on fait est de le sentir) et… un gros profit pour l’industriel qui le produit. Ces procédés marketing que l’on appelle « greenwashing » permettent à une marque de vendre des produits de mauvaise qualité et sans bénéfices pour le consommateur sous des appellations trompeuses. Quelques jolies images de fleurs, la mise en avant d’un ingrédient magique qui sauvera vos cheveux (alors qu’il est à peine présent dans le produit) ou l’exemple d’une star qui utilise ce produit, tous les moyens sont bons pour vous séduire… et vous berner !

Bannissez les produits nocifs

Chaque fois que vous achetez ce type de produits, vous payez pour l’étiquette, alors que son contenu vaut moins d’un euro. Si vous regardez attentivement l’INCI d’une étiquette de shampoing classique, vous trouverez sans doute les termes suivants : AQUA, SODIUM LAURETH SULFATE, PHENOXYETHANOL, EDTA, BHT, METHYLPARABEN, POLYQUATERNIUMS, etc. Tous ces produits nuisent soit à la santé, soit à l’environnement, soit au personnel de l’usine dans laquelle ils ont été créés.

Sortez du cycle de la dépendance

De plus, à chaque fois que vous utilisez un shampoing conventionnel, votre cuir chevelu et vos cheveux sont abîmés par les produits irritants ou occlusifs qu’ils contiennent (comme le sodium laureth sulfate, les silicones ou les polyquaterniums). Ils vont donc devoir se protéger en réagissant à ces agressions quotidiennes en produisant plus de sébum.

Résultat ? Vos cheveux graissent beaucoup plus rapidement qu’avant et pour tenter de calmer cette réaction, vous utilisez à nouveau le shampoing. C’est parti pour un cycle infernal dans lequel vos cheveux vont y laisser des plumes, tout comme votre porte-monnaie. Car pour régler le problème, on a tendance à chercher un nouveau shampoing qui solutionnera le problème que le premier a généré… Et on se retrouve rapidement à collectionner les shampoings dans notre salle de bain et à ne plus savoir comment se laver les cheveux ! Ce qui est exactement le but recherché par les fabricants.

Choisissez des produits naturels et de bonne qualité

Un industriel c’est avant tout un homme d’affaires qui doit payer le moins cher possible ses matières premières pour les revendre à prix d’or, ou tout du moins avec une marge confortable. Miser sur les produits biologiques ou naturels, c’est investir dans de petites entreprises familiales qui offrent du vrai luxe et des shampoings dont les ingrédients sont entièrement efficaces.

Chaque centime dépensé pour un shampoing naturel de bonne qualité est un investissement, car il permet de prendre soin de vos cheveux sans les agresser et donc également d’espacer les shampoings. Le produit est plus cher à l’achat (qualité oblige), mais au final bien plus économique dans le temps, et plus efficace !

Il ne faut pas oublier que la première mission d’un shampoing est avant tout de nettoyer et de protéger les cheveux, c’est seulement de cette façon qu’ils resplendiront ! Vous voulez d’abord essayer ? Découvrez nos tailles voyages pour devenir accro à petite dose !