Rencontres 

Rencontre avec Erika Fogeiro, fondatrice de Combeau

Vous le connaissez déjà et l’adorez autant que nous, l’Essentiel Peau Combeau est la superstar française du complément alimentaire grâce à sa formulation à la pointe de la biotechnologie qui combine brillamment des ingrédients bio de la plus haute qualité qui agissent en synergie pour métamorphoser notre peau de l’intérieur. Aujourd’hui, nous vous emmenons dans les coulisses de la création de cette jeune marque française tellement prometteuse et vous présentons sa fondatrice, la visionnaire Erika Fogeiro.

Comment a débuté l’aventure Combeau ? La conception de ce projet est-elle inspirée d’expériences personnelles avec votre propre peau ?

Erika Fogeiro : Je dirais que ce choix de créer Combeau s’est justement construit et renforcé au fur et à mesure de mon parcours professionnel et personnel. Passionnée par l’univers de la beauté depuis toute petite, j’ai orienté tout mon parcours pro dans ce domaine.

J’ai passé toute ma jeune carrière sur des postes en développement marketing et innovation, dans le secteur des cosmétiques et du bien-être. À la même période, j’ai développé une acné forte d'adulte et je me suis rendue compte des limites que pouvaient avoir certains traitements topiques. Cela affectait mon apparence physique mais aussi et surtout mon bien-être mental. Je testais tout !

Ma peau est alors devenue complètement instable. Je me suis tournée vers des solutions médicamenteuses extrêmement fortes qui ont complètement chamboulé mon système immunitaire, au point de développer une maladie inflammatoire digestive.

Par la force des choses, j’ai alors décidé de dire stop à tout cet engrenage, et de repartir à zéro, d’apprendre à écouter mon corps et les signaux qu’il me transmettait. Je me suis tournée vers une routine beauté beaucoup plus simple, plus qualitative - allant à l’essentiel - et surtout vers une alimentation qui me correspondait davantage et intégrait les compléments alimentaires.

C’était un peu le parcours du combattant pour trouver des produits en phase avec mes valeurs et mes exigences : responsables, efficaces et faciles à digérer pour mon organisme fragile. En plus, ce n’était pas toujours très pratique : je devais prendre 6 à 8 gélules par jour ! En me plongeant dans les détails des formules vendues sur le marché, je me suis rendue compte que certaines compositions laissaient à désirer : que ce soit sur le dosage des actifs, leur provenance ou encore la présence fréquente d’additifs, d’excipients controversés.

Si autour de moi on se préoccupait de plus en plus des compositions des produits cosmétiques, du sourcing, de leur empreinte environnementale, pourquoi ne pas le faire pour des compléments alimentaires que l’on ingère ? Au croisement de toutes ces expériences, est née l’idée de Combeau.



D’ailleurs, d’où vient l’appellation « Combeau » ?

Combeau c’est la rencontre de la nature et de l’innovation, du scientifique et de l’humain, de formulations expertes et concentrées dans des produits faciles à prendre et que l’on n’a pas peur de mettre en avant dans sa salle de bain. C’est un peu l’association de choses que l'on a tendance à séparer en général.

Aussi, au-delà de travailler une sélection exemplaire d’actifs, nous avons énormément creusé pour obtenir la bonne combinaison d’ingrédients ! La juste dose, les bons procédés formulatoires qui maximisent l’absorption, aident à rééquilibrer votre peau et votre organisme.

Toute la philosophie de Combeau repose sur la combinaison parfaite d’ingrédients de très grande qualité pour une meilleure assimilation par l’organisme et, par ricochet, de vrais résultats qui se voient à l’extérieur, et se sentent à l’intérieur. En effet, un ingrédient actif ne fonctionne jamais vraiment seul. Pour être assimilé de manière optimale, il a besoin d’autres nutriments avec qui s’associer. À l’inverse, il peut aussi rentrer en compétition et ainsi, ne pas passer la barrière de l’intestin. Encore une fois, tout est une question de combinaison. Bref, du combo parfait !

L’Essentiel Peau est la première formulation française qui ne contient aucun additif et l’une des rares exceptions pour laquelle des essais cliniques ont été réalisés sur une majorité des ingrédients (cinq sur sept, si je ne me trompe pas).

Un pari aussi courageux qu’ambitieux pour un premier lancement ! Pouvez-vous nous en dire plus sur les différents challenges que vous avez rencontré durant la création de Combeau ?

Alors là, on pourrait vraiment en écrire un livre !

J’ai commencé à travailler sur la formule en novembre 2018 et le produit a finalement été lancé en Juillet 2020. Bien évidemment, le contexte de pandémie mondiale n’a pas aidé.

Si l’on se concentre sur la formule déjà, nous avons eu d’énormes challenges pour justement combiner ces actifs formidables. C’est la raison pour laquelle certains actifs comme le safran sont encapsulés. D’autres, comme l’acide hyaluronique et la SOD B de melon sont micro-encapuslés.

Toutes ces innovations sont complètement transparentes pour nos clientes, mais constituent de véritables prouesses techniques. Et même en amont : nous remontons toute la filière de production, nous auditionnons systématiquement tous nos fournisseurs et restons maîtres d’oeuvre du projet de A à Z, ce qui n’est clairement pas du tout le fonctionnement habituel dans le secteur. Du coup, beaucoup de portes sont restées fermées face à nos exigences.

© Louises Kadhauge
La magie de Combeau vient d’une parfaite synergie d’ingrédients qui travaillent ensemble pour neutraliser les déséquilibres internes et externes qui peuvent compromettre la santé de notre peau.

Comment appliquez-vous personnellement une approche in/out à votre routine de bien-être quotidienne ? Avez-vous des astuces particulières à nous partager ?

J’ai une astuce très importante. Je me répète souvent mais bon, j’insiste : il faut apprendre à s’écouter ! Bien sûr, c’est top de lire tous les articles, de s’informer ou se distraire en regardant les derniers conseils et tendances beauté à la mode.

Mais il faut apprendre avant tout à connaitre sa peau et son corps, à décoder les signaux qu’ils nous envoient - à être, en quelque sorte, son propre gardien.

Quel est selon vous l’ennemi numéro un le plus insoupçonné de notre peau ?

Le stress ! Il déclenche des mécanismes inflammatoires très puissants qui peuvent notamment nuire à notre peau.




Parlez-nous de la démarche éco-responsable de l’Essentiel Peau. Quels sont vos standards en matière de packaging et de sourcing ?

Tout d’abord une manière pour nous de nous engager est de penser la totalité de notre business model à rebours de ce qui est couramment fait : nous avons une offre courte, avec un seul produit. Ce qui est déroutant mais incarne à 100% notre vision, nous prônons un retour aux essentiels.

Je trouve également important de positionner de manière égale les engagements sociaux et environnementaux ; on ne fera pas bouger les choses au niveau environnemental si on en oublie l’impact social de nos activités.

Pour en revenir au sourcing et au packaging, comme je vous le disais, la totalité de nos fournisseurs sont audités et certifés, tant pour leur respect de la main d’oeuvre que pour l’excellence de leur culture. Nous sommes en ce moment même en train de créer des synergies avec des associations visant à la réinsertion de jeunes travailleurs en situation de handicap ou d’exclusion professionnelle - afin qu’ils nous aident dans le circuit logistique.

Pour nos packagings nous avons opté pour des cartons et matériaux issus de filières durablement gérées. Nos encres sont végétales, nos flacons sont en verre (la filière de recyclage la mieux prise en charge à ce jour). Et spoiler alert : nos recharges tant attendues arrivent fin février ! Il me tient à coeur de créer une marque aussi responsable que possible. Cela implique de prendre plus de temps, d’emprunter des chemins plus complexes, mais c’est pour le meilleur !

© Louises Kadhauge
Nous parlons de l’Essentiel Peau comme de la « petite robe noire de la nutricosmétique » : il convient virtuellement à tout le monde, ce qui est tout particulièrement bluffant.

Comment êtes-vous arrivée à une équation de la beauté aussi universellement fiable ? Vers qui vous êtes-vous tournée pour réaliser cette formulation démente ?

En toute humilité, je connais très bien la Peau avec un grand P. D’abord par passion, ensuite par nécessité lorsque j’ai été confrontée à mon acné et puis j’en ai finalement fait mon métier - depuis plus de 10 ans maintenant. Pour développer L’Essentiel Peau, j’ai très rapidement réalisé que j’allais avoir besoin d’être entourée d’une équipe d’experts solides.

Ne serait-ce que pour collaborer avec les laboratoires que je visais puisque toute seule, personne ne m’aurait écouté. J’ai donc constitué ma propre équipe. Je dis souvent que Combeau c’est un écosystème : des experts réglementaires et audit qualité, des biochimistes, phytochismistes, une naturopathe, un pharmacien, un médecin et bien plus encore. J’ai passé plusieurs mois à les réunir ! Et c’est mon secret de fabrication ! Bien gardé du coup ;)

Quels sont les trois essentiels de beauté, hormis L’Essentiel Peau, qui font partie de votre routine quotidienne ?

Le double-nettoyage, la formule n°2 de Combeau qui devrait arriver au printemps, et le sommeil !



L’Essentiel Peau aura-t-il un ou une petite sœur prochainement ? Comment envisagez-vous l’avenir de la marque ?

Combeau c’est avant tout une marque de compléments alimentaires. Notre ambition est de montrer que la beauté = votre santé et votre bien-être physique et mental.

2022 va donc être un grande année pour nous, car elle marquera le lancement de formules sur lesquelles nous travaillons depuis très longtemps maintenant (je suis excitée et stressée rien que d’y penser !). Bien sûr, il s’agit aussi de ne pas nous reposer sur nos acquis et de toujours avancer vers plus de responsabilité. Bref, tout un programme.